On nous pose souvent la question : pourquoi avez-vous choisi Caux et ce vignoble en particulier ? La réponse est : le terroir. Le sol contient de grandes quantités de basalte volcanique, ce qui est rare en Languedoc.

Tout notre vignoble est classé en AOC Coteaux du Languedoc.

A Caux, nous avons un ensemble de 4,7 hectares de vignes sur les coteaux à une altitude de 120 mètres, avec une orientation à l’est.

Le sol est constitué de gravier Villefranchien, de limon et de basalte. L’importante quantité de basalte – dont la taille varie du gravier aux grosses pierres – apporte de la fraîcheur et un bon équilibre en acide aux vins. Le vignoble est entouré d’arbres et de végétation ce qui maintient un écosystème bien équilibré et sain.

Sur un sol calcaire, nous avons également une petite parcelle de vieux carignan blanc. Ce sol apporte au vin de la fraîcheur et un côté minéral intéressant.

A 3 km de Pézenas, à Saint-Jean-de-Bébian, nous sommes propriétaires d'un petit vignoble de 1,4 hectare sur un sol tout à fait différent. Il est constitué de galets roulés de ’l'époque villafranchienne que l’on trouve aussi à Châteauneuf du Pape dans la vallée du Rhône. Là, nous avons un demi-hectare de vieux carignan, et du cinsault, ainsi que du vermentino et du grenache gris que nous avons récemment plantés.






En 2007, nous avons planté 0,6 hectare de grenache sur notre vignoble de Caux ; en 2008 nous avons planté 1 hectare de syrah. Les nouveaux plants ont tous été plantés de manière assez dense à raison de 6250 pieds à l’hectare. Ceci impose aux racines de descendre plus profondément à cause du voisinage des autres plants ; ainsi les grappes sont moins nombreuses mais plus concentrées.






Les photos de notre terroir sont dans notre
galerie de photos.